Le livre, le film et moi.

Livre Ouvert
Livre Ouvert

Imaginez une journée ordinaire, vous vous réveillez sans aucune urgence et vous avez le choix entre sortir, lire et regarder votre série favorite.
Bien le bonjour chers tous et chères toutes ! Depuis un bon moment nous sommes en vacance (en tout cas moi depuis quelques semaines seulement), et c’est pour moi l’occasion de me gaver de plusieurs séries télévisées. Je choisi de me plonger dans d’ancienne séries comme « Spartacus », « the Borgias » ou encore « Da Vinci demons ». L’ambiance est particulière, la sensation encore nouvelle entre les scènes sexuelles et les scènes violentes. Je bandais encore et encore. Et je change parfois l’ambiance avec « the house of cards » qui montre les coulisses de la politique (américaine en occurrence). J’ai même à un moment eu l’envie très forte de lancer un blog professionnel dédié au 7ème art (une idée que j’ai toute suite avorté en me tournant vers la réalité togolaise en matière de cinéma). Et puis j’ai pensé, pour tout coiffer, à de petites balades (qui je ne mentirai pas se révèlent très instructives). Sérieusement, je passe de bonnes vacances mais avec la sensation d’un profond vide. Qu’est-ce qui me manque – ou me manquait ?
Je suis en quelques semaines seulement devenu très « addicted to films ». Je ne peux rien faire d’autre sans avoir fini les saisons entières que j’ai. Et dès que ceux-ci finissent, je cours en chercher d’autres. Pourtant malgré les informations que je peux collecter dans ces films, j’ai l’impression de flotter dans l’irréel. Même mes nuits, je les passe devant l’écran de la télévision. Et pourtant, je n’ai rien appris de nouveau ; au contraire, j’ai perdu beaucoup de mes habitudes parmi lesquelles écrire un blog.
Il y a trois jours, je me suis réveillé et j’ai pensé à ce que je faisais de mes vacances. J’ai donc compris que je ne faisais rien pour ma culture personnelle à part connaitre le nom de quelques acteurs et les séries dans lesquelles ils ont tournés, les traits de quelques actrices particulièrement belles. J’ai donc choisi à tout hasard trois(3) blogs et je suis tombé sur des articles très intéressants que j’ai « dévorés ». Je suis revenu à une conclusion très personnelle : la lecture nourrit l’âme plus que tout. Pour les chrétiens, la formule n’est pas nouvelle. Je suis retourné le lendemain lire quelques articles et j’ai choisi un roman, je me suis mis à lire te j’ai compris. La lecture ne peut être remplacé ou encore la lecture rend plus intelligent.
La télévision (je parle ici des films) peut-elle vraiment remplacer la lecture ? En partant de mon expérience, je peux affirmer que non ! Mais aujourd’hui, les bibliothèques sont quasiment vides. WhatsApp et les séries grand public ont remplacé la culture de la lecture. Même les bibliothèques en ligne ont moins d’abonnés que Candy Crush ou Pokémon (les jeux en ligne auxquels je suis également accro). Quelle avenir sommes-nous en train de préparer ? Un avenir numérique où la lecture est bannie ? Un avenir où nous nous exprimerons de plus en plus mal ? Oui puisque c’est dans les livres que nous puisons tout. Aujourd’hui internet nous offre des sites web et des blogs qui nous donnent des textes à lire gratuitement. Pourquoi ne pas en profiter ? Nous devons donc tous nous remettre à la lecture.
Mon chalenge pour les prochains jours est de lire plus de textes que j’en ai lu toute ma vie. Et c’est une tâche ardue que nous devons tous inscrire sur notre agenda. Au reste, je vais continuer à suivre (mais pas au même rythme) des films histoire de ne pas perdre la main et qui sait, peut-être aurais-je un jour le courage de lancer un blog cinéma. 😉

The following two tabs change content below.
John
John ZIDAH, 20ans, entrepreneur et community manager. Je suis rêveur, idéaliste, maladroit, passionné, curieux, ambitieux, obsessionnel, geek, créatif. Je préfère la ville à la campagne, je réfléchis trop, j'ai confiance en moi. Je m’investis à fond dans mon travail et avec mes clients, je suis rigoureux et je sais m’entourer. Je suis fasciné par la psychologie et les comportements, j’ai toujours un carnet de notes et de croquis sur moi, je sais m’adapter aux situations, je vis à Lomé, Je suis heureux, j’aime mon métier, je veux encore apprendre, je veux garder mon âme d’enfant, j’aime travailler dans l’urgence, et quand je veux quelque chose, je l'obtiens.
John

Derniers articles parJohn (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *