À ma valentine

Article : À ma valentine
Crédit: Pexels.com
12 février 2021

À ma valentine

Vendredi, il est deux heures du matin et je tombe d’insomnie. Mon corps fatigué fait des gestes maladroits mais mon cerveau le maintien éveillé, sans doute pour partager avec toi ces quelques phrases qui brulent dans mon esprit. Il n’y a pas encore si longtemps, je me serai servi une bière au réfrigérateur et j’aurai sans doute mis une de ces stupides séries d’adolescents qui ramollissent le cerveau et qui te font croire que la vie est aussi drôle qu’une téléréalité marseillaise. Ce matin, non, je ne prendrai pas de bière. Ce matin, je suis déjà assez difficilement sobre. Parce que oui, je suis ivre d’amour.

Crédit photo: Pexels.com

Mon amour,

Ce matin, mon cœur valse sur un rythme non plus solitaire mais binaire. J’entends cette douce mélodie très distinctement et je ne puis, comme un vieux sénile, m’empêcher de bouger les pieds sur cette mélopée que j’entends pour la première fois mais qui m’est pourtant si familière. Demain, beaucoup de personnes prépareront des vœux, de belles déclarations parfois maladroitement recopiées sur l’internet pour chérir ces quelques minutes d’une journée dédiée à l’amour. Mais vois-tu très chère, je n’aurais nul besoin d’aller chercher parce que les plus belles déclarations, tu me les as mis au bout des lèvres.

Il semble que l’amour, le vrai, n’existe plus mais, très chère, je crois que nous ne nous autorisons simplement pas à le vivre parce que vois-tu, je t’aime comme ce n’est plus permis.

Je te revois encore marcher vers moi d’un pas rempli d’assurance dans ton legging moulant, ton allure de sportive de haut niveau et ton sourire aussi innocent qu’enjôleur. Je me revois perdre mes mots et dire d’un ton maladroit un « eh ben ! », empreint de surprise et d’attirance. Ce soir-là, j’ai levé les yeux vers le ciel et j’ai fait un vœu. Tiens-toi bien mon cœur, il s’est réalisé. Et depuis, je passe mes nuits à rêver de toi et mes journées à te parler.

« Vous avez raison. Il faut s’aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l’écrire, et puis il faut se baiser sur la bouche, sur les yeux, et ailleurs. Vous êtes ma Juliette bien-aimée. Quand je suis triste, je pense à vous, comme l’hiver on pense au soleil, et quand je suis gai, je pense à vous, comme en plein soleil on pense à l’ombre ».

– Victor HUGO

Toute ma vie, j’ai vu des couples se former et se déformer, des cœurs se lier et se délier en se brisant en mille morceaux. J’ai vu des alliances des plus improbables se former et les plus belles coalitions s’éclater. J’ai vu des gens s’aimer puis se haïr ; se détester et finir ensemble. La vie, vois-tu mon cœur, nous réserve bien de surprises et quoi qu’on fasse, il nous est impossible de savoir où l’on finira et jusqu’où on pourra aller. Et pourtant, voici une chose dont je suis certain et que je puis me permettre de te promettre devant le monde comme témoin :

Lorsque le ciel s’assombrira et que la tempête éclatera, je serai tout près, je te tiendrai dans mes bras. Lorsque le ciel sera beau, je serai là, avec toi, je te conterai de belles aventures et te donnerai de tendres baisers au coin des lèvres. Si ton cœur s’use, je te prêterai le mien puisque de toutes les façons, il est assez grand pour nous deux.

Mon amour, je ne te promets pas une histoire à la Bonnie & Clyde, à la Roméo & Juliette ou encore à la Jack & Rose puisque de toutes les façons, ces histoires se finissent mal. Je veux vivre une histoire d’amour, une vraie histoire, celle qu’on ne raconte pas dans les livres ou dans les films, celle qui rendrait jaloux William Shakespeare et qui ferait battre même le plus froid des cœurs.

Ce soir, quand tu lèveras les yeux vers le ciel, fais un vœu. Il s’accomplira comme le mien s’est accompli.

J’aurais pu continuer encore longtemps mais, mon amour, je suis ivre, ivre de bonheur, ivre de ton amour.

Ton amoureux.

Étiquettes
Partagez

Commentaires

Hukporti
Répondre

Waoh ! ❤️

John Zidah
Répondre

Merci beaucoup

Audrey KOUBODENA
Répondre

Ces mots si beaux, ces mots si forts, cette déclaration, cette promesse. Beau texte... Excellent billet

John Zidah
Répondre

Merci Audrey.

Gerabel
Répondre

Très beau texte, merci beaucoup ✨❤️

John Zidah
Répondre
BÉNÉDICTE AKOU
Répondre

Des mots tellement émouvant.
Merci beaucoup pour le partage très chèr !!!

John Zidah
Répondre

Merci Bénédicte d'être passé.